Repérage Amiante et HAP dans les enrobés

dans les enrobés routiers

Repérage amiante et HAP dans les enrobés routiers

repérage amiante et HAP enrobésL’objectif du repérage amiante et HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) dans les enrobés routiers est de déterminer si un enrobé contient ou non de l’amiante, et d’évaluer sa teneur en HAP.

Réglementation : le repérage amiante et HAP dans les enrobés est-il obligatoire ?

Oui, le repérage amiante et HAP dans les enrobés est obligatoire avant de réaliser des travaux routiers.

Note : cette obligation existe également pour les immeubles bâtis qui doivent obligatoirement faire l’objet d’un repérage amiante avant travaux

Qui est concerné par cette obligation ?

Sont concernés les propriétaires et/ou les donneurs d’ordre qui doivent faire réaliser des interventions sur un enrobé (voirie, trottoir, parking, etc.) amenant à déstructurer les matériaux ou à émettre de la poussière.

Le repérage amiante et HAP dans les enrobés : une mesure de prévention

Les infrastructures routières nécessitent des opérations fréquentes de maintenance (régénération des couches de surface ou réhabilitation des structures). Or certains anciens enrobés contiennent des constituants, amiante ou HAP, dangereux pour la santé des travailleurs et l’environnement.

De l’amiante a été incorporé dans les enrobés routiers entre 1970 et le milieu des années 90. Concernant les HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques), ils sont classés comme CMR (cancérigène, mutagène, reprotoxique). Ces composés sont libérés lors du réchauffage. En cas d’intervention sur l’enrobé, un repérage est indispensable afin de caractériser la présence ou l’absence d’amiante et/ou de HAP dans les enrobés. Cela permet ainsi à l’entreprise chargée des travaux de mettre en place des modes opératoires spécifiques et d’anticiper la gestion des déchets. Un revêtement contenant de l’amiante et/ou des HAP doit obligatoirement être transporté et éliminé dans une installation de traitement spécialisée.

Bon à savoir : la prévention des risques liés à l’amiante passe également par un diagnostic amiante obligatoire avant la vente d’un bien immobilier.

Pourquoi travailler avec un bureau de contrôle EX’IM ?

Nos points forts

  • Proximité
  • Réactivité
  • Techniciens formés SS4 et certifiés avec mention
  • Rapports dématérialisés
  • Savoir-faire de plus de 17 ans
  • Matériels et équipements dédiés

Contactez votre bureau de contrôle

Les techniciens de notre réseau sont formés aux interventions de carottage, suivant une méthodologie précise élaborée par EX’IM, avec un programme d’échantillonnage et une cartographie. EX’IM travaille sur la base de la norme NF X 46-102 pour les travaux réalisés sur des ouvrages d’art (ponts, etc.).

Tous nos opérateurs suivent des formations de maintien et de montée en compétences dans notre centre de formation intégré.

repérage amiante HAP enrobés

Nos services administratifs peuvent également prendre en charge la déclaration de travaux à proximité des réseaux (DT DICT) des zones concernées. Depuis le 1er janvier 2018, il existe une formation obligatoire (AIPR) pour toute personne intervenant à proximité de réseaux (gaz, électricité…).

Chaque équipe d’intervention détermine une stratégie d’échantillonnage avec le donneur d’ordre. Elles possèdent un kit de carottage spécifique à la recherche amiante. Le donneur d’ordre pourra consulter de manière dématérialisée les résultats de la campagne de prélèvements.

Bon à savoir : nous réalisons d’autres repérages avant travaux ou démolition, comme les repérages plomb, les repérages amiante à bord des navires, etc.

Présence d’amiante ou de HAP

En cas de présence d’amiante

La recherche d’amiante se fait à la fois dans le liant et dans le granulat. Si de l’amiante est présent dans les enrobés, le personnel intervenant doit prendre toutes les dispositions de protection nécessaires (moyens de protection individuelle et collective, formation aux risques amiante, contrôle de l’empoussièrement…). L’enrobé enlevé ne peut pas être recyclé et doit être évacué selon la procédure adéquate.

En cas de présence de HAP

Les HAP sont recherchés dans le liant. Les conséquences de la présence des HAP dépendent de la teneur présente :

  • Teneur en HAP supérieure à 500 mg/kg : le recyclage des enrobés est interdit et les déchets devront être envoyés en installation de stockage de déchets dangereux.
  • Teneur en HAP comprise entre 50 et 500 mg/kg : dans ce cas, le recyclage à chaud de ces matériaux est à exclure. En revanche, un recyclage à froid est possible.
  • Teneur en HAP inférieure à 50 mg/kg : les recyclages à froid et à chaud sont possibles.

Comment se déroule le repérage amiante et HAP dans les enrobés ?

Afin de déterminer la présence d’amiante ou de HAP dans les enrobés routiers, le technicien procède par carottage avec adduction d’eau ou gel capteur de poussières. Les prélèvements sont conditionnés en double ensachage, à l’aide de sacs hermétiques adaptés.

Ces échantillons sont ensuite confiés à un laboratoire d’analyse accrédité. La stratégie de prélèvement dépend de la zone à couvrir et des travaux qui seront à réaliser (par exemple : grattage, retrait, tranchée, rabotage, ouverture de fouille, installation d’équipements urbains, panneaux de signalisation).

Le nombre de prélèvements à réaliser varient en fonction de plusieurs facteurs :

  • du type de travaux : interventions ponctuelles, travaux de démolitions ou travaux de rabotage
  • de la longueur de la chaussée concernée par ces travaux
  • de la profondeur des travaux à réaliser
  • de l’homogénéité de la chaussée

Posez votre question, EX'IM vous répond

Contactez nous
FAQ
Je viens de recevoir mon rapport, l'enrobé est amianté mais ne contient pas de HAP. Puis-je le réutiliser à chaud ? Matthias de Paris

Non, la présence d’amiante dans l’enrobé vous oblige à le mettre en déchetterie spécialisée seulement s’il ne contient pas d’autres substances dangereuses (ISDND : installation de stockage de déchets non dangereux). Selon la réglementation française, à la différence des HAP, il n’existe pas de teneur minimale pour conclure qu’un matériau est amianté.

L'enrobé ne contient pas d'amiante mais des HAP, que dois-je faire ? Nordine d'Echirolles

Tout dépend de la teneur des HAP dans les enrobés :

  • Teneur en HAP supérieure à 500 mg/kg : le recyclage des enrobés est interdit et les déchets devront être envoyés dans un centre de stockage approprié;
  • Teneur en HAP comprise entre 50 et 500 mg/kg : dans ce cas, le recyclage à chaud de ces matériaux est à exclure. En revanche, un recyclage à froid est possible;
  • Teneur en HAP inférieure à 50 mg/kg : les recyclages à froid et à chaud sont possibles.

Principaux textes de référence :

Décret n° 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d’exposition à l’amiante. Article L4531-1, Article R4511-1, du Code du travail. Article L541-2Article R541-10Article R541-8 du Code de l’environnement. Retrouvez les principaux textes de lois sur : legifrance.gouv.fr et service-public.fr .

Inscription Newsletter

EX'IM vous informe sur les nouvelles réglementations et les actualités de son réseau

En nous envoyant votre email et toute autre information personnelle, vous acceptez que les informations soient utilisées en accord avec notre politique de protection des données prévues aux mentions légales de notre site Internet. Ces données ne seront pas stockées pour un autre usage que pour vous contacter. Elles ne seront ni vendues ni échangées.